logo OPP OPP Archipel Guadeloupe logo ligne OPP Archipel Guadeloupe Archipel Guadeloupe

OPP Archipel Guadeloupe Observatoire photographique des paysages de l’archipel Guadeloupe

OPP Archipel Guadeloupe
République Française

Veille photographique de la dynamique des paysages emblématiques, exceptionnels et quotidiens de l’archipel de la Guadeloupe

Capesterre-Belle-Eau, Marquisat, Avenue Paul Lacavé (97130)

Mots clés

Unité paysagère

Plan incliné de la Capesterre

Typologies spatiales

Espaces urbains

Thématiques

Dynamiques de l’interface périurbaine, Infrastructures de déplacement, Affichage publicitaire, signalétique, réseaux aériens

Intentions photographiques

"Les formes spatiales urbaines sont des objets spatio-temporels provenant de passés divers, qui s'inscrivent dans l'espace de la ville, placé toujours dans le présent." Cette citation de la chercheuse brésilienne Maria Luiza Carrozza propose ici, peut-être mieux qu'ailleurs encore dans l'itinéraire de l'Observatoire, un juste écho à mes intentions photographiques.

Analyse paysagère

Palimpseste

La quatrième dimension s’invite dans le visible.
Tout est là ! Synthèse de l’histoire au présent, de ce qui passe, ce qui persiste et ce qui s’installe...
La composition est fascinante, car elle témoigne de ce qui rend complexe notre société : ses attentes, ses contradictions, ses regrets, ses aspirations…
C’est un défi que de résoudre l’équation du temps. Garder … mais garder quoi ? l’essentiel, l’important, ce qui est rare ou tout simplement ce qui a du sens ?
Il ne faut pas cesser de s’interroger sur la fabrique de notre paysage du quotidien, les choix opérés, l’invention rendue nécessaire pour donner cohérence à ce palimpseste et pour laisser construire ce qui n’est pas encore du patrimoine mais qui pourrait le devenir. C’est une responsabilité de continuer d’écrire, mais est-on assez vigilant ? Quelles créations de notre présent trouveront grâce aux yeux des prochaines générations ?
Enfin quoi ! Doit-on se résigner à ne pas hanter le paysage de notre futur ?

Association savoureuse : « … bref, les espaces se sont multipliés, morcelés, diversifiés. Il y en a aujourd’hui de toutes les tailles et de toutes les sortes, pour tous les usages et toutes les fonctions. Vivre c’est passer d’un espace à un autre, en essayant le plus possible de ne pas se cogner » Espèces d’Espaces. Georges PEREC

Yolande GUYOTON
Paysagiste Conseil de l’Etat
juillet 2017

Localisation